03.28.68.32.19 contact@rexpoede.fr

La mission « insertion par la culture »

Action soutenue par le Département du Nord

 ACTUALITÉS

Le centre social la Passerelle accueille les Tableaux Mystères. Des œuvres textiles réalisés par les participants de l’action Insertion Culture pendant les confinements.

Téléchargez votre livret de parcours ou venez le récupérer à l’accueil de Centre Social pour partir à la chasse aux Tableaux Mystères dans le village du 28 avril au 5 mai 2022.

Retrouvez nous le jeudi 5 mai à 18h30 à la salle du Meulenhof pour un temps convivial en présence de l’artiste et des participants de ce projet pour découvrir l’ensemble des Tableaux Mystères.

Ouvrez l’œil de curieuses réalisations vont apparaitre sur certaines fenêtres du village…

Du 28 avril au 5 mai 2022, participez à la chasse aux Tableaux Mystères!

Venez récupérer votre livret de parcours à l’accueil du Centre Social ou téléchargez le en suivant ce lien :https://rexpoede.fr/lapasserelle/culture

Suivez les indices, répondez aux questions.

Retournez votre livret complété pour participer au concours … Lot mystère à gagner …

Projet réalisé par les participants de l’action Insertion Culture porté par le Centre Social Communal la Passerelle.

Porté depuis 2013 par la ville de Rexpoëde et le centre social communal la Passerelle, Emeline Dublicq médiatrice culturelle met en place des actions culturelles destinées aux publics en insertion du territoire de la CCHF et même plus largement de la Flandre Maritime.

LES MISSIONS
→ Proposer aux travailleurs sociaux la mise en place d’actions culturelles, de les utiliser comme outils dans les démarches d’insertion sociale et professionnelle.
→ Faire le lien entre les partenaires sociaux et les lieux culturelles du territoire et favoriser l’accès à ces structures
→ Accompagner les travailleurs sociaux dans la co-construction d’espace d’expression pour un public fragilisé dans le respect des droits culturels.

LES ACTIONS MENÉES

LES SORTIES CULTURELLES
Une programmation culturelle appelée « Envie d’sorties » accessible et diversifié proposée aux travailleurs sociaux et aux personnes en insertion du territoire.
Ces sorties culturelles sont l’occasion de découvrir en groupe des lieux du territoire comme le Bateau Feu, scène national (Dunkerque), le Studio 43, cinéma d’art et essai (Dunkerque), la Palais du Littoral (Grande Synthe) …
Pour aller plus loin des parcours culturels peuvent être également organiser dans les musées comme le LAAC (Dunkerque), le musée de Flandre (Cassel), la Halle aux Sucres (Dunkerque) …

LES “MICRO PROJETS” CULTURELS
En collaboration avec les travailleurs sociaux, la médiatrice culturelle organise et coordonne des projets artistiques et culturelles s’appuyant sur la découverte d’une pratique artistique (théâtre, arts plastiques, atelier d’écriture…) en fonction des envies et besoins du public accompagné.
Un artiste professionnel de la région est sollicité pour intervenir sur ces projets collectifs.
Chaque action est unique, co construite et s’adapte aux spécificités des participants, de l’artiste intervenant et du partenaire social.

Ces projets tendent à promouvoir le mieux vivre ensemble, l’émancipation de la personne et à lutter contre les exclusions. S’inscrivant dans un projet territorial global, la médiatrice culturelle mène en partenariat avec les travailleurs sociaux, les collectivités locales et les associations une démarche de développement social.

Informations & contact : Emeline Dublicq ​ 06 65 53 84 02

Pour en savoir plus : les différents médiateurs culturels de ce dispositif se regroupe en un collectif « le CRIC » (collectif des réseaux insertion culture) – suivez leurs actualités sur :

TÉMOIGNAGES

 

« Se retrouver et parler de culture ensemble »

« Être au courant de ce qui se passe sur le territoire »

« Une ouverture sur le monde de la culture »

« Un moment où on exprime ses envies, on débat, on développe son esprit critique « 

« Du partage, des rencontres entre nous mais aussi avec des artistes « 

« Des découvertes que l’on aurait pas faites seul au-delà des aprioris « 

« Beaucoup d’émotions »

« On sort de notre quotidien »